Contexte de la démarche

Accompagnement des MARins pêcheurs pour la Réalisation d’Economies d’Energie

La consommation de carburant des navires de pêche est un enjeu primordial, tant pour minimiser l’impact environnemental que pour maintenir les coûts d’exploitation des bateaux à un niveau acceptable pour les artisans pêcheurs. Le poste carburant peut en effet représenter jusqu’à 40 % du chiffre d’affaires. Dans cette logique, la Coopération Maritime lance le programme AMARREE qui vise à réduire la consommation d’énergie dans le secteur de la pêche professionnelle.

Cliquer ici pour en apprendre plus sur le programme.

Cadre de fonctionnement

Le dispositif CEE

Dans le cadre des Certificats d’Economies d’Energie (CEE), instaurés par la loi de Programme et d’Orientation de la Politique Energétique (loi POPE, articles 14 à 17 de la loi n°2005-781) en 2005, les fournisseurs d’énergie, appelés « obligés » (carburants, électricité, gaz, fioul domestique, etc.), sont amenés à mettre en place des mesures d’incitation pour déclencher des opérations d’économies d’énergie. Le programme est financé à 100 % par Total Marketing France dans son rôle d’« obligé ».

Actions du programme

Economètres
Formations
Observatoire

Pour mesurer précisément les consommations de carburant, des économètres « analytiques » sont installés sur les navires. L’objectif est d’en installer 250. Ils offrent une visualisation en temps réel de la consommation en carburant et permettent ainsi une conduite économe.

La Coopération Maritime s’est rapprochée du Centre Européen de Formation Continue Maritime, qui élabore une formation relative à la conduite économe des navires de pêche. Cette formation peut être dispensée tant en formation continue qu’en formation initiale.

L’Observatoire permet d’évaluer précisément les consommations d’énergie des navires de pêche, grâce aux données collectées par les économètres analytiques installés sur les navires. Il indique les évolutions du coût du carburant et l’impact sur la rentabilité des navires. Cet observatoire recense également les dispositifs existants permettant la réduction de la consommation d’énergie des navires.

Les cibles du programme

AMARREE cible pour son programme les navires :

sous pavillon français
disposant d’un PME actif
de plus de 6 mètres
s’approvisionnant en carburant à plus de 50% en France métropolitaine et/ou des DOM
Avancées

Depuis le lancement du programme, 150 acteurs ont été associés à la démarche, 17 réunions de travail ont été organisées entre les différents partenaires et 16 présentations du programme ont été réalisées.

Actualités

23 oct.
21 oct.
17 sept.
01 Le programme AMARREE a fait l’objet d’un article publié sur le site du Ministère de l’Agriculture

Avec le soutien de Stéphane Jacquot, Direction des Pêches Maritimes et Aquaculture, le programme AMARREE a fait l’objet d’un article disponible ici.

02 Présentation du programme AMARREE au Salon ITECHMER 2019

Edition réussie du salon ITECHMER 2019. Le programme AMARREE a été présenté au salon par Georges Le Lec, chef de programme.

03 Présentation du programme AMARREE aux Assises de la Pêche et des Produits de la Mer

Aline Meidinger est intervenue sur la problématique de l’impact environnemental de la filière en présentant le programme AMARREE lors de l’édition 2019 des Assises de la Pêche et des Produits de la Mer.

*

équipe

Georges LE LEC
Chef de programme
Mathilde GUEGUEN
Chef de projet
Aline MEIDINGER
Chargée d’études
Maryam BARJON
Chargée de communication